Accueil » Chef d'entreprise

Chef d’entreprise

SAS ou SASU ?

Pour démarrer leur activité, les entrepreneurs ont souvent tendance à se tourner vers la SAS (Société par Actions Simplifiée) ou la SASU. Ces statuts juridiques offrent une certaine liberté aux chefs d’entreprise. Cependant, bien que leurs formalités de création soient presque identiques, elles ont quelques points de dissemblance. Alors, faut-il choisir la SAS ou plutôt la SASU lorsqu’on lance son activité ? On en parle dans cet article.

Enfin gagner de l’argent avec un site Internet

Lorsque l’on est entrepreneur, le premier réflexe qui a du vous venir en tête au début de votre activité : comment faire pour être visible sur Internet pour sortir du lot ? Je n’ai pas parlé de site web tout de suite, car vous n’êtes peut-être pas de la vieille école. Mais en général, on vous conseille de créer un site Internet pour vous faire connaître. Et c’est là que les ennuis commencent. Comment faire ? Par quel prestataire passer ? Combien va me coûter un site me permettant d’obtenir la première place sur Google ? Si vous êtes passé par là, vous n’avez pas du obtenir le résultat escompté. Et pourtant, c’est si simple de gagner de l’argent avec un site Internet. Surtout que votre meilleur ami, Google, est très généreux pour publier des recommandations à suivre pour faire référencer un site.

Professions libérales : que choisir entre CIPAV ou SSI (ex RSI) ?

La loi de financement de la sécurité sociale 2018 a modifié la donne en terme de régime d’assurance-maladie et de retraite. L’objectif du gouvernement : faire migrer toutes les travailleurs actifs salariés ou ayant le statut social de non salariés (TNS) vers un régime social unique. Les professions libérales n’ont pas été épargnées par la réforme. Découvrez quelles sont les conséquences depuis le 1er janvier 2019 de cette réforme. Entre CIPAV ou Sécurité Sociale des Indépendants (ex-RSI) gérée par l’URSSAF, quel choix s’offre actuellement aux professions libérales ?

Tout savoir sur le fonds de commerce

Nous sommes face une notion juridique prenant existence dans le droit français, belge, luxembourgeois et canadien. On peut le définir de la manière suivante : un fonds de commerce est un bien meuble composé d’un ensemble de biens incorporels et corporels permettant de constituer et de procéder à une exploitation commerciale d’une clientèle autonome.

En résumé, pour être en présence d’un fonds de commerce, il faut se trouver face à tous les éléments suivants :

  • des éléments ou actifs d’exploitation
  • une clientèle autonome
  • une intention de s’enrichir donnant un caractère spéculatif

Louer sa résidence principale à sa société, les conséquences

Avec le développement de l’informatique, de plus en plus sociétés n’ont pas la nécessité d’avoir un local dédié à l’exploitation de leur activité. Pour autant, l’entrepreneur devra travailler de chez lui pour au moins assurer les tâches administratives liées à la gestion sociale de la société. Mais en aucun cas, il ne recevra de la clientèle. Sachez qu’il est possible dans ce cas de figure de louer à votre société une partie de votre résidence principale. Et comme toute location, cette démarche doit être encadrée par un certain nombre de conditions administratives.

Quel type de société patrimoniale choisir : SCI ou SAS ?

De plus en plus de contribuables choisissent d’investir via des sociétés patrimoniales. Les sociétés civiles sont de loin les plus utilisées, notamment lorsqu’il s’agit de sociétés familiales. On parle de Société Civile de Portefeuille (SCP) ou de Société Civile Immobilière (SCI). Mais avec le développement des Holding à l’IS, la SASU a pris de l’ampleur chez les chefs d’entreprise. Découvrons ensemble le type de société à privilégier à la création d’une société holding en fonction de votre situation. SCI ou SASU, cela dépendra essentiellement de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Autoentrepreneur, un statut singulier pour utilisations multiples

L’autoentrepreneur est de loin le statut le plus simple pour lancer une nouvelle activité professionnelle. Il a de nombreuses vertus pour découvrir l’entrepreneuriat. Après 15 minutes passées sur Internet pour vous enregistrer et aucun de frais de création, vous aurez la possibilité de démarrer votre activité. Mais que se cache t’il réellement derrière ce statut ?