Accueil » Epargne » Le Plan d'Epargne Logement (PEL)

Le Plan d’Epargne Logement (PEL)

Evitez le piège du plafond de versements du PEL

Alors que les taux de rémunération des placements à capital garanti sont très bas (livret A), les épargnants peuvent être tentés de faire le plein sur ceux qui sont les plus rémunérateurs. Et pour le coup, le PEL fait parti de cette catégorie. Mais attention à la sortie de piste en cas de dépassement du plafond de votre PEL. Car votre banque se fera une joie de clôturer ce placement trop rentable pour les épargnants. Est-ce qu’elle en a le droit ? Découvrez les règles très strictes de plafond du plan d’épargne logement.

Comment fermer un plan épargne logement (PEL) ?

Ouvrir un compte bancaire est toujours d’une simplicité déconcertante auprès de votre conseiller bancaire, que ce soit un livret d’épargne ou un plan épargne logement. Mais qu’en est-il lorsque vous souhaitez récupérer cet argent ? Vous découvrez rapidement que votre conseiller n’est pas votre meilleur allié dans cette démarche. Alors découvrez comment fermer un plan épargne logement en toute simplicité.

En 2020, votre PEL est-il à ce jour imposable ?

Avec les nouveaux dispositifs décrétés par le gouvernement, votre PEL est t’il devenu imposable dès cette année ? C’est probable avec les réformes mises en place sur les livrets d’épargne. De très loin, les Plans d’Epargne Logement (PEL) sont dans les produits d’épargne les plus touchés par les évolutions fiscales. Découvrons la nouvelle fiscalité applicable au PEL depuis le 1er janvier 2018.

Est-il possible d’avoir plusieurs PEL ?

Le Plan d’Epargne Logement (PEL) est un placement présent dans la grande majorité des patrimoines des français. Et parfois certains en possèdent même deux à leur nom. Mais peut-on réellement avoir plusieurs PEL ? La réponse est simple. En principe, non ! J’ai bien dit en principe.

Optimisez la gestion de votre PEL ouvert avant 2011

Question épineuse : pourquoi garder un PEL dans votre patrimoine ? Depuis la chute des taux d’intérêts en zone Euro, les Plans d’Epargne Logement (PEL) retrouvent de l’attrait d’un point de vue de leurs rendements. Avec une rentabilité de 2,5% pour un PEL ouvert avant 2015, ce placement devient plus rentable que la majorité des fonds en euros des contrats d’assurance vie qui sont tombé en moyenne aux alentours des 1% pour les rendements de l’année 2020. Avec un livret A à 0,5% au 1er février, le PEL risque d’être encore un placement à privilégier si vous n’avez pas fait le plein. Mais le rendement est-il vraiment votre objectif principal ? Est-il bon de conserver un PEL d’avant 2011 alors qu’il est désormais fiscalisé ?