Accueil » Immobilier » La Location meublée (LMNP-LMP)

La Location meublée (LMNP-LMP)

SCI et location meublée : est-ce réellement compatible ?

Avec l’augmentation de la fiscalité immobilière au cours de ces dernières années, de nombreux propriétaires bailleurs se sont lancés dans la location meublée. Et dans cette recherche de baisse de fiscalité, la question de la SCI et de la location meublée se pose pour optimiser la transmission. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Même si cela part d’une bonne intention, découvrons pourquoi la SCI et la location ne font pas bon ménage !

Inconvénient LMNP : le décès d’un investisseur

Contrairement à un investissement classique, le décès d’un investisseur ayant le statut de LMNP a des conséquences fiscales importantes. Il est assimilé au même traitement qu’un entrepreneur individuel auquel on aurait retiré les régimes de faveur. Car en effet, le décès de l’entrepreneur individuel emporte les mêmes conséquences qu’une cession ou cessation d’activité selon l’article 201, alinéa 4 du Code Général des Impôts. Comme toute cession, c’est un acte générateur de plus values du point de vue de l’administration fiscale. Découvrons ensemble quel sera son traitement fiscal de ce qui représente l’inconvénient majeur du statut de LMNP.

Etes-vous redevable avec votre LMNP du RSI ?

Avec le développement du meublé de tourisme, les règles fiscales ont quelque peu changées. Avant réservées au détenteur de LMP, les cotisations sociales doivent aussi être réglées par les détenteur de LMNP dans certains cas. Découvrez si vous êtes concernés et si vous aussi vous êtes redevable du RSI avec vos Loueurs Meublés.

Comment équiper une location meublée ?

Pour louer un bien immobilier en location meublée, il faut le louer avec des meubles ! Cela paraît évident, mais c’est pourtant l’élément qui fait toute la différence entre un bien loué nu et un bien loué meublé. Alors comment faire pour équiper un bien en vue de le transformer en meublé ? Et bien vous trouverez dans cet article la liste de l’équipement de confort obligatoire et fixée par la loi.

Location meublée et bail commercial : performance et sécurité

La location meublée prend de plus en plus d’ampleur chez les investisseurs. Loin de l’effet AirBnB, nous sommes sur un investissement de choix, tant en terme de produit que de fiscalité. Dans le haut du panier, on trouvera l’investissement en résidence de services. Ce type d’investissement permet d’accéder au sein Graal du bail, le bail commercial. Découvrez comment le bail commercial pour la location meublée peut devenir votre meilleur allié en tant que bailleur.

Afin de rendre notre message plus lisible, nous allons commencer par faire un peu de vocabulaire. Dans un bail commercial, on qualifiera le propriétaire de « bailleur ». Alors que le locataire prendra la qualité de « preneur » à bail.

Location meublée en résidence de services

Parce que bien investir son épargne ou ses revenus est un processus complexe, parlons une nouvelle fois d’investissement immobilier. Parmi l’éventail de choix financier et immobilier qui s’offre à nous, on ne sait parfois pas trop ou donner de la tête. En réalité, toutes les solutions ont leur propres caractéristiques, qui seront bonnes ou mauvaises en fonction de votre situation. Et c’est vrai ! Ce n’est pas parce que votre collègue de travail vous dit que tel ou tel produit est génial pour lui qu’il le sera pour vous.  Bref, il faut s’informer. Et aujourd’hui, j’aimerai attirer votre attention sur un support assez particulier : la location meublée en résidence de services.

Vous investissez dans un bien au sein d’une résidence et vous le louez non pas à une personne physique, mais à une personne morale. Cette même personne morale s’occupera de l’exploitation de la résidence et louera votre bien à un locataire.

En fait, imaginez avoir un bien locatif et ne vous préoccuper de rien. Pas même des loyers !

Plutôt intéressant non ? Regardons cela de plus près.

Amortissement et location meublée : le duo gagnant ?

Normalement réservé aux entreprises assujetties à l’impôt sur les sociétés, l’amortissement comptable s’applique aussi aux particuliers ayant mis leurs biens immobiliers en location meublée. Découvrons ensemble comment exploiter l’amortissement lors de votre déclaration de revenus annuelle de vos investissements en LMP et en LMNP. En espérant que cet avantage fiscal ne fonde pas comme neige au soleil à cause d’abus sur la valeur des biens à amortir. Peut-être que vous aussi vous vous trouvez dans ce cas de figure…

Location meublée et fiscalité

La location meublée… Une technique fortement appréciée des investisseurs pour se dégager des revenus complémentaires non fiscalisés. Et si on se concentrait sur le régime fiscal de la location meublée pour comprendre les ficelles des nombreux avantages dont il regorge… Location meublée et fiscalité font-ils bon ménage ?

Contrairement à la location classique, les loyers que vous percevez ne relèvent pas du régime des revenus fonciers.

En fait, la France considère la location meublée au même titre qu’une activité commerciale, on a des revenus BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et on acquiert pour ainsi dire le statut de “Loueur meublé non professionnel” (LMNP) ou encore “Loueur meublé professionnel” (LMP).

Et comme vous êtes considérés comme une entreprise, vous avez donc le choix d’opter soit pour le régime de la Micro-entreprise soit pour le régime réel. Petit zoom sur ces deux régimes.