La prévoyance, le parent pauvre de la gestion de patrimoine

Dans nos sociétés modernes et plus particulièrement en Europe, le risque est vue comme une chose à bannir. Comme s’il fallait faire disparaître l’éradiquer de nos vies d’un simple coup de baguette magique. Les assureurs l’ont bien compris en proposant tout un tas de contrats permettant de protéger ses biens. Qu’il soit obligatoire (habitation, véhicule), ou facultatif (téléphone portable, objets de valeur), un contrat d’assurance s’achète dès lors que l’on fait planer le spectre de la peur. Mais avez-vous penser à assurer l’essentiel ? Vous et vos revenus ! C’est tout le rôle de la protection patrimoniale à travers la prévoyance…

prévoyance

Tout le monde a besoin de la prévoyance selon son profil

Pour bien comprendre la prévoyance, il faut identifier les besoins de chacun en fonction de sa situation. Cela vous rappelle quelque chose ? En gestion de patrimoine, il faut toujours monter vos stratégies autour des objectifs patrimoniaux. Les contraintes et votre situation patrimoniale permettront de personnaliser la solution à mettre en place.

Contrairement aux idées reçues, tout le monde a besoin de la prévoyance du salarié jusqu’au retraité, en passant par le travailleur indépendant (TNS). Une partie d’entre elle peut relever de régime obligatoire (sécurité sociale), être organisé par l’employeur (prévoyance collective) ou tout simplement relever d’une volonté du souscripteur par un mécanisme de prévoyance individuelle facultative.

La prévoyance pour les Travailleurs Non Salariés (TNS)

Je commence volontairement par évoquer le cas de la prévoyance pour les TNS. Car au final, ce sont eux qui auront le plus besoin de mettre en place des solutions individuelles qu’ils pourront adapté à loisir à leur situation. Ces prestations peuvent aussi bien couvrir les risques afférents au décès et l’incapacité de travail qu’elle soit temporaire ou permanente (invalidité).

A ce titre, je vous laisse consulter l’article à la prévoyance Madelin en cliquant sur ce lien pour savoir si vous êtes bien assuré.

La protection des salariés

En grosse partie, la protection du revenu d’activité des salariés est organisé par l’employeur. Cette protection se fait par le biais d’un contrat collectif obligatoire qui peut être complété par un contrat individuel si le salarié le souhaite.

La protection du patrimoine

Quelque soit votre situation professionnel, il se peut que vous ayez besoin de vous protéger côté patrimoine. Cette protection passe par la sécurisation des revenus du patrimoine (assurance GLI…), le remboursement du crédit en cas de décès prématuré (assurance emprunteur) , ainsi que la couverture du montant des droits de succession pour vos héritiers.

Autant de sujets qui ont leur importance et qui nécessite à mon sens que l’on s’y intéresse.